Quand le Maroc parle de l’Ubérisation

Alors que la société Uber trace sa voie au Maroc, d’autres secteurs comme la santé pourraient à leur tour se voir transformés avec l’arrivée de nouvelles technologies reposant principalement sur l’utilisation du smartphone.
 
C’était l’occasion pour le Docteur Loïc Etienne, Président de la société Medical Intelligence Service, de donner son point de vue sur la médecine notamment avec son produit MEDVIR pour la télé-médecine. Nous pourrions croire qu’en cautionnant la dématérialisation dans ce secteur, les médecins pourraient être remplacés par des programmes d’intelligence artificielle…
 
Nous n’en sommes pas encore là, dématérialiser, c’est d’abord lutter contre la désertification médicale et tout simplement aider les professions médicales avec de nouveaux outils.
 

Le journal l’Economiste a repris ses propos en date du 26 septembre 2016.